K NET PARTAGE SOUTIENT L’ASSOCIATION PREMIERS DE CORDEE

#remisedecheque #knetpartage à Premiers de cordée 💚♿️🌍
500 000 canettes recyclées valorisées en heures d’animations sportives auprès des enfants malades et/ou en situation de handicap.
Premiers de cordée propose régulièrement des initiations sportives aux enfants des établissements de soins. Ces dernières sont possibles grâce au soutien du mouvement sportif (Fédérations, Ligues et Comités, Clubs) qui met à disposition de l’association des éducateurs sportifs diplômés pour intervenir dans les établissements médicaux partenaires.
Coordonnées par une formidable équipe opérationnelle qui fait le lien entre le personnel soignant et le mouvement sportif, ces séances sont proposées gratuitement.
Ces séances se font de manière collective permettant ainsi aux participants de rompre l’isolement et retrouver le plaisir de partager ensemble autour des valeurs du
💚♻️🌍👏🏿🏁🦾♿️

 

K NET PARTAGE AIDE LE PETIT EMMANUEL NON VOYANT ATTEINT DU SYNDROME DE WEST

 

 

K Net Partage aide le petit Emmanuel agé de 3 ans polyhandicapé, (syndrome de West) il a eu une paralysie cérébrale, retard global du développement, neuro moteur, cécité bilatérale sévère, hypotonie Axiale, difficultés pulmonaires et motrices.

Le président de K Net Partage, Laurent Gautier, et Chantal Pionnier, la trésorière, ont remis un chèque à la famille du petit Emanuel.

À Pont-Saint-Esprit, Murillo, sa femme et leurs cinq enfants sont dans une situation qui devient de plus en plus compliquée. L’association K Net Partage leur a remis un chèque correspondant à la valorisation de 750 000 canettes de boissons en métal valorisées pour les aider. Mais il manque encore de l’argent pour que la famille puisse acheter le nécessaire pour Emanuel, un de leurs enfants, atteint d’une maladie rare. 

Efraim et Emanuel sont deux jumeaux de trois ans nés prématurément en 2020. Le premier est atteint d’autisme et bénéficie d’une bonne prise en charge. C’est plus compliqué pour son frère polyhandicapé, Emanuel : « Il a le syndrome de West« , indique Murillo, son papa, qui le tient sur son épaule. L’enfant garde d’importantes séquelles motrices et ne parvient pas à se tenir debout. Les tâches les plus courantes sont compliquées. La famille vit au 4e étage d’un immeuble sans ascenseur et le papa doit descendre et remonter Emanuel dans ses bras, au moins quatre fois par semaine, pour l’emmener à ses différents rendez-vous médicaux.

Pour se rendre la vie plus facile, la famille a besoin d’une poussette adaptée au handicap d’Emanuel, qui permettrait à l’enfant d’être bien installé en toute sécurité. Ils ont également besoin d’un transat et d’un rehausseur de bain pour faciliter le moment de la douche. La famille d’origine brésilienne, installée en France depuis 2016, n’en a pas les moyens. D’autant que leur titre de séjour n’est plus à jour, « et ça bloque toutes les aides : la Caf, le logement social… », déplore Murillo.

Vous pouvez contacter l’association et son président Laurent Gautier en cliquant ici. 

Merci à tous.

K NET PARTAGE SOUTIENT NOHA

 

 

 

K NET PARTAGE a remis un chèque à NOHA porteur de handicap, nouveau champion OCCITANIE en handisport correspondant à la valorisation de 250 000 canettes de boissons en métal.

 

K NET PARTAGE SOUTIENT LE DIME ST JEAN DE PLAISANCE DU TOUCH 31

K NET PARTAGE a remis un chèque correspondant à la valorisation de 500 000 canettes de boissons en métal à l‘Institut SAINT JEAN de PLAISANCE DU TOUCH 31 pour participer à la création d’une salle sensorielle à destination des enfants et des jeunes porteurs de divers handicaps.

 

K NET PARTAGE SOUTIENT LE COMITE HANDISPORT DU GARD

 

 

 

 

 

 

 

 

K Net Partage a remis un chèque correspondant à la valorisation de 500 000 canettes de boissons en métal.

Le Comité Départemental HANDISPORT du GARD.

Permettre aux enfants en situation de handicap de faire du sport.

K NET PARTAGE SOUTIENT L’ASSOCIATION LAURETTE FUGAIN

 

K Net Partage a remis un chèque correspondant à la valorisation de 500 000 canettes de boissons en métal à l’association Laurette FUGAIN.

« Dis maman, tu crois que les gens qui passent dans la rue savent qu’on a besoin d’eux ? »

” Tout commence en juillet 2001 quand j’apprends que ma fille Laurette est atteinte d’une forme de cancer du sang, une leucémie. 
La guerre est déclarée. 11 mois de combat, de révolte, de traitements, de doutes, d’espoir… jusqu’à ce jour de mai 2002 où Laurette est emportée par cette maladie révoltante qu’est la leucémie 

Durant son hospitalisation, ma fille a constaté avec stupéfaction le manque d’information sur le don de sang, don de plaquettes, don de moelle osseuse«  Maman, tu crois que les gens qui passent dans la rue savent qu’on a besoin d’eux  ? », je me souviens de cette phrase et de son envie, une fois guérie, de porter ce message au plus grand nombre

À ses côtés, je réalise l’urgence cachée derrière chaque malade atteint d’un cancer du sang.

Voici une des raisons d’aider l’association Laurette FUGAIN